Whatsapp : A quoi faut-il s’attendre ?

Très populaire auprès des utilisateurs de Smartphones, l’application de messagerie instantanée whatsapp fait l’objet de critiques sévères ces derniers temps. La raison est toute simple : les nouvelles conditions générales d’utilisations ne font pas l’unanimité auprès des internautes qui se demandent s’il faut continuer à utiliser ce service. Vous vous posez également cette question ? Lisez donc cet article.

Pourquoi un tel changement ?

La célèbre application de messagerie Whatsapp appartient au groupe Facebook qui souhaite gagner plus d’argent en y introduisant de la publicité. Il convient de rappeler que whatsapp compte à ce jour près de deux milliards d’utilisateurs. Facebook souhaite donc enregistrer certaines données provenant des utilisateurs afin de mieux cibler les prospects qui seraient éventuellement intéressés par les publicités diffusées sur ses réseaux sociaux. Cependant, les échanges resteront personnels et confidentiels. Facebook insiste sur le fait que les données telles les photos, vidéos, messages ne seront collectés.

Qu’est-ce qui change concrètement ?

Avec les nouvelles conditions générales de whatsapp, le groupe Facebook va pouvoir collecter des données comme votre numéro de téléphone, vos contacts, le nombre de messages, les heures de votre connexion à l’application et votre localisation géographique. La mise à jour impactera non seulement les données des utilisateurs, mais également les relations entre consommateurs et vendeurs.

Les grandes marques pourront dans un futur proche vous contacter directement à partir de whatsapp. Ce sera par exemple pour continuer un échange que vous aviez sur Facebook ou pour un suivi de livraison. Par ailleurs, si vous ne souhaitez pas du tout que le groupe dispose de ces données, vous ne pourrez plus faire usage de l’application. Car les nouvelles CGU de whatsapp seront imposées à tous les utilisateurs du monde entier. Vous pouvez toutefois vous tourner vers d’autres applications libres telles que telegram ou signal. Ces derniers n’utiliseront pas vos données personnelles pour de la publicité, ou du moins pas encore.