Le paludisme : symptômes, traitement et prophylaxie

En région tropicale et sub tropicales, sont endémiques certaines grandes maladies. Parmi elles se trouve le paludisme qui représente l’une des maladies les plus meurtrières de tous les temps. C' est la première cause de mortalité infantile à travers le monde. Quels sont les symptômes, causes et traitement de cette maladie?

Causes et symptômes

Le nombre de cas de paludisme dans le monde en 2017 a été estimé à 219 millions. La transmission est présente dans 91 pays, particulièrement les zones tropicales défavorisées d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Pendant cette année, quinze pays d’Afrique subsaharienne et l’Inde ont concentré 80 % du nombre total de cas de paludisme dans le monde. Pour en apprendre plus, vérifiez ceci ici.

Le paludisme est une maladie humaine fébrile aiguë causée par le parasite Plasmodium qui se transmet par les piqûres de moustiques anophèles femelles infectées. Il existe 4 formes de paludisme liées à des parasites différents : Plasmodium vivax, Plasmodium malariae, Plasmodium ovale, Plasmodium falciparum, qui est responsable du paludisme sévère et mortel.

Chez un sujet non immunisé le paludisme débute, une à trois semaines après la piqûre infectante, par une fièvre qui peut s’accompagner selon le cas de maux de tête, de douleurs musculaires, d’un affaiblissement, de vomissements, de diarrhées, de toux et d’un manque d’appétit. Des cycles typiques alternant fièvre, tremblements et transpiration intense, peuvent alors survenir.

Traitement et prophylaxie

Le diagnostic du paludisme se fait par un test de diagnostic rapide ou par analyse d’un échantillon de sang par un laboratoire d’analyses médicales. Si le diagnostic est fait suffisamment tôt, le paludisme guérit en 3 à 7 jours seulement en fonction du type de médicament utilisé.

Pour éviter le paludisme, quand on réside dans une zone endémique ou qu’on souhaite s’y rendre, il est conseillé de prendre un traitement préventif périodiquement. Il est aussi conseillé de porter des vêtements amples et qui couvrent en grande partie le corps à la tombée de la nuit. Aussi, il faut dormir sous des moustiquaires et maintenir les alentours de sa résidence le plus propre possible afin d’éviter la présence de gîtes qui sont des nids à moustiques.