Baptême

Le sens du baptême

Le baptême est l’un des deux sacrements reconnus par l’Eglise réformée, avec la Cène.

Il est un signe de la promesse de Dieu : la fidélité éternelle de son amour

Dans l’Eglise réformée de France, le baptême est célébré au cours du culte de la communauté.

A son origine, rappelée par le geste de Jean le Baptiste baptisant Jésus dans le fleuve Jourdain, le baptisé est plongé dans l’eau, symbole de la mort. A sa sortie, le baptisé est appelé par Dieu à entrer dans une vie renouvelée. Aujourd’hui, si le sens du baptême est identique, le baptisé ne reçoit habituellement qu’un peu d’eau versée sur sa tête.

L’Eglise réformée baptise les petits enfants comme les grands ainsi que les adultes.

Engagements

Au moment du baptême, s’il s’agit d’un petit enfant, ses parents, avec parrain et marraine, s’engagent à lui faire découvrir l’Evangile et la vérité de l’amour de Dieu. L’Eglise s’associe en promettant de garder toujours une place en son sein pour le baptisé.

S’il s’agit d’un adolescent ou d’un adulte, le baptisé exprime lui-même sa réponse et manifeste publiquement sa foi en Jésus-Christ à travers un témoignage personnel. L’adulte ou l’adolescent peut aussi confirmer son baptême célébré alors qu’il était petit enfant, en professant publiquement sa foi. C’est la confirmation.

Sur le plan pratique

Les personnes ou les familles envisageant de demander le baptême doivent prendre contact à l’avance avec le pasteur pour préparer cet événement et fixer une date.

Le baptême est préparé avec la pasteur par le baptisé ou, s’il s’agit d’un petit enfant, ses parents. L’adolescent ou l’adulte demandant le baptême est invité à une préparation biblique et spirituelle personnalisée.